Turbine à gaz, 1947

Un succès durable depuis 1834

Sulzer est un leader mondial industriel proposant des solutions fiables et durables pour des applications dont la performance est cruciale. Depuis ses débuts à Winterthur, Suisse, en 1834, Sulzer s'est développé pour devenir le principal acteur sur ses principaux marchés.

Information


2014

Le département Equipement Rotatif élargit son réseau de services avec l'acquisition de Grayson Armature, l'un des plus grands fournisseur indépendant de services électromécaniques à Houston.

Chemtech renforce sa position de leader technologique dans la fabrication de plastiques avec l'acquisition de Aixfotec.

Sulzer acquiert la majorité de Saudi Pump Factory et crée une joint-venture locale au niveau production, Sulzer Saudi Pump Company (“SSPC”).

 

2013

Sulzer concentre ses activités sur les trois marchés principaux du pétrole et du gaz, de l'énergie et de l'eau. La stratégie des marchés principaux est soutenue par des changements dans la structure opérationnelle. Sulzer Turbo Services et les activités de services de Sulzer Pumps seront regroupés dans une nouvelle division pour tous les services d'équipements rotatifs. La division Sulzer Metco principalement active dans les pièces automobiles, l'aviation, et l'industrie générale a été cédé.

Sulzer Pumps a remporté de nombreuses commandes d'envergure pour divers projets FPSO, renforçant ainsi sa position’ en tant qu'acteur reconnu sur le marché.

Sulzer Metco élargit son portefeuille en lançant  un nouveau pistolet de pulvérisation par plasma avec une technologie d'arc en cascade, un nouveau revêtement en carbone de type diamant et les nouveaux systèmes de revêtement laser MetcoClad .

2012

Sulzer élargit de nouveau son réseau mondial en ouvrant une nouvelle usine de production de pompes en Chine, et de nouveaux centres de services en Suède et en Russie.

2011

Acquisition de l'entreprise de pompage Hidrotecar S.A. à Burgos, Espagne. Avec cette acquisition, Sulzer Pumps ajoute des produits complémentaires à sa gamme de produits et renforce sa présence sur les marchés attractifs de l'eau en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.

Sulzer élargit son réseau mondial de services en ouvrant des centres de services à la pointe en Russie et à Al Khobar, en Arabie Saoudite.

Acquisition de l'activité Cardo’ Flow, un fournisseur avec une gamme complète de pompes et d'équipements connexes : avec cette acquisition, Sulzer entre sur le marché attractif de l'eau et des eaux usées. Le marché de l'eau et des eaux usées devient le marché principal de Sulzer. Il offre un potentiel de croissance aussi bien sur les marchés matures que les marchés émergents, propulsés par des tendances à long terme comme la croissance démographique, l'augmentation de la consommation de l'eau, l'urbanisation et la protection de l'environnement.

Cardo Flow SolutionsClick to zoom

Acquisition de C.L. Engenharia au Brésil, un spécialiste de maintenance des réacteurs chimiques : avec cette acquisition, Sulzer améliore la compétitivité des activités de services au Brésil et élargit encore plus sa présence sur les marchés émergents.

Croissance et bonnes perspectives

2010

Acquisition de Dowding & Mills, le premier fournisseur de services pour les générateurs et les moteurs : intégrée à Sulzer Turbo Services, cette acquisition crée le premier fournisseur indépendant de services de maintenance et de réparation pour la turbomachinerie, les générateurs et les moteurs avec une vaste présence géographique.

Dowding & MillsClick to zoom

Sulzer Metco complète son portefeuille pour les revêtements à couches minces avec l'acquisition des revêtements en carbone de type diamant Bekaert’

Sulzer élargit sa présence sur les marchés émergents avec l'ouverture d'une nouvelle usine de production à la pointe en Chine.

Suzhou, ChinaClick to zoom

2009

Sulzer célèbre son 175ème anniversaire avec la devise Expérience Sulzer. Les sites à travers le monde organisent des évènements pour les employés, les clients et autres partenaires, mettant l'accent sur les produits, services et solutions d'aujourd'hu’i.

175 ans d'expérience SulzerClick to zoom

Définition des trois valeurs fondamentales de Sulzer : Partenariat clientèle, excellence opérationnelle et engagement des personnes. Sulzer bâtit son avenir sur certains principes et normes.

Sulzer Chemtech acquiert plusieurs entreprises de maintenance de réacteurs chimiques en Australie, Thaïlande, Inde et Allemagne.

2008

Le rapport de Durabilité 2008 fait l'objet d'un audit externe et reçoit le plus haut niveau d'application A+ Global Reporting Initiative G3.

Sulzer Turbo Services étend sa position en Amérique du Sud avec l'acquisition du fournisseur de services de turbomachinerie Capime.

2007

Sulzer Chemtech acquiert l'entreprise de séparation KnitMesh Ltd.

KnitmeshClick to zoom

Sulzer débute un programme de sensibilisation à la santé et sécurité pour garantir des comportements sécuritaires à tous les niveaux. La société s'est fixé comme objectif à long terme de réduire le nombre d'accidents de travail et de maladies à zéro. À moyen terme, Sulzer vise à réduire de moitié la fréquence des accidents survenus en 2006 d'ici 2010.

2006

En février, Sulzer Pumps se dépossède de ses activités de pompage Paco au profit de Grundfos.

En décembre, l'entreprise acquiert Mixpac, Werfo et Mold. Les sociétés sont intégrées à la nouvelle entité Sulzer Mixpac Systems en 2007.

2005

Sulzer Chemtech acquiert Cana-Tex à Houston, Texas, USA et devient ainsi le premier fournisseur de services pour les colonnes de séparation.

Un peu avant la fin de l'année, les activités des piles à combustible Hexis sont vendues à une fondation suisse.

2004

Sulzer publie son premier “ Rapport de Durabilité” bi-annuel, qui est bien accueilli parmi les experts.

Rapport de Durabilité 2004Click to zoom

Durant l'année 2004, Sulzer renforce les positions de ses divisions sur le marché : Sulzer Metco acquiert la division Ambeon de Westaim au Canada ainsi que OSU Machine Construction en Allemagne. Sulzer Pumps reprend les activités de pompage Johnston, Crown et Paco de Precision Castparts Corp. (PCC), situé à Houston, Texas, USA et à Wuxi, Chine.

2003

Sulzer Pumps débute un programme mondial visant à doubler les marges d'ici 2006.

Sulzer lance un programme de culture d'entreprise afin d'atteindre l'excellence opérationnelle dans toutes les unités.

Réorganisation et nouveaux horizons

2002

Avec la vente de Sulzer Burckhardt à son comité de direction, le programme de cession démarré en 2000 est clos. Sulzer comprend désormais quatre divisions : Sulzer Pumps, Sulzer Metco, Sulzer Chemtech et Sulzer Turbo Services.

2001

Incentive Capital initie une offre d'acquisition hostile aux actionnaires de Sulzer. En réponse, Sulzer conseille à ses actionnaires de rejeter cette offre et lance une campagne de défense. Lors de la 87ème Assemblée Générale Annuelle, toutes les offres du conseil d'administration sont approuvées, incluant le spin-off de Sulzer Medica, alors que les propositions d'InCentive’ sont clairement rejetées. Suite à quoi, InCentive annule son offre.

Sulzer Infra est cédé au Groupe Fabricom.

Le spin-off de Sulzer Medica est achevé le 10 juin 2001.

Prothèses d'articulation de Sulzer MedicaClick to zoom

Sulzer Textile est vendu au Groupe Promatech, Italie.

2000

Sulzer Pumps s'empare de Ahlstrom Pumps (Finlande).

Ahlstrom Pumps (Finlande)Click to zoom

En septembre, les projets de Sulzer pour la cession de plusieurs divisions et la réintégration de Sulzer Medica sont rendus publics. Cependant, le plan de réintégration est annulé quelques semaines plus tard ; les pièces technologiques industrielles et médicales seront développées de façon plus indépendante.

En décembre, Sulzer Turbo est vendue au groupe MAN.

1999

Une restructuration d'entreprise est effectuée. Tout comme Sulzer Medica, Sulzer Industries est établie comme secteur indépendant avec son propre PDG.

Sulzer Pumps renforce sa position sur le marché chinois en établissant une joint-venture avec Dalian Pumps.

Dalian PumpsClick to zoom

Sulzer vend l'entreprise de turbines hydrauliques et pompes Sulzer Hydro à la compagnie de technologie VA Tech (Autriche).

Sulzer Medica consolide ses activités de biotechnologie dans la nouvelle division, Sulzer Biologics, dont le siège social est à Austin, Texas, USA.

1998

Sulzer Medica reprend les activités de l'entreprise américaine Spine-Tech, active sur le segment de marché de la moelle épinière. Avec cette acquisition, Sulzer renforce son éventail d'opportunité dans le domaine orthopédique.

Le secteur d'ingénierie de SLM (Swiss Locomotive et Machine Factory) est vendu à Adtranz Switzerland.

1997

Durant l'été, Sulzer Medica devient public. L'entreprise décide de poursuivre une double stratégie : technologie médicale et entreprises industrielles.

Sulzer Thermtec (vannes et dispositifs pour centrales électriques) est vendue à la compagnie britannique IMI.

1996

L'inauguration du Centre de Technologie Orthopédique Sulzer a lieu le 21 mai à Oberwinterthur.

L'entreprise de technologie environnementale florissante, mais trop petite, Sulzer Chemtech est vendue à l'Austrian Energy and Environment.

ELMA Electronic devient indépendante et publique la même année.

Crise et restructuration

1993

Fermeture de la fonderie Oberwinterthur.

1992

Des actionnaires non-suisses sont autorisés pour la première fois.

1990

Sulzer arrête sa production à l'usine de Winterthur. Ses divers départements sont réassignés aux divisions produits (“verticalisation”) dans une tentative de rationalisation des domaines de produits. Le site historique de Winterthur est effacé et on repart sur de nouvelles bases. Pour la première fois dans l'histoire de Sulzer’, le nombre d'employés Sulzer à l'étranger dépasse le nombre d'employés en Suisse. L'entreprise de moteurs diesel est cédée à la nouvelle entreprise de diesel Sulzer, dans laquelle Sulzer ne détient qu'une participation minoritaire. 

1988

Les mesures de réorganisation de l'entreprise mènent à la restructuration du portefeuille de produits. L'entreprise de technologie médicale se développe de façon intensive (incluant l'acquisition de Intermedics Group, USA). Une offre hostile est évitée. 

1985

Sulzer prend le contrôle de Plasma Technik AG avec quatre usines en Suisse, USA, Angleterre et Singapour. L'activité de matériaux et de technologie de surface est un excellent complément pour Sulzer et en accord avec ses activités de recherche et développement.

Nitruration plasmaClick to zoom

1984

Les célébrations du 150ème anniversaire de Sulzer’ coïncident avec d'intenses activités de restructuration. Pour la première fois depuis des années, l'entreprise enregistre une perte nette et ne paye pas de dividendes à ses actionnaires. 

1982

Sulzer acquiert l'usine de machines Rüti ; une forte expansion de ses activités de machines à tisser s'ensuit alors. 

À partir de 1970

La crise pétrolière de 1970 met fin au boom économique qui a duré pendant presque vingt-cinq ans. Le franc suisse fort a un effet négatif sur les exportations de Sulzer’. Pour maîtriser les difficultés qui en résultent, l'entreprise Sulzer est réorganisée en un système présidentiel avec des responsabilités décentralisées. 

Croissance

1968

Sulzer établit une structure d'entreprise, dans laquelle les quatre membres de la direction assument la responsabilité globale de l'entreprise selon un principe de responsabilité collective.

Les activités de technologie des matériaux sont intensifiées et forment la base des produits de technologie médicale. Le changement fondamental d'une entreprise de fabrication de machines à une entreprise de technologie commence à être visible.

1966

Sulzer acquiert 53% des actions de Escher Wyss AG, Zurich, et reprend complètement ses activités en 1969. Suite à cette intégration, le nombre d'employés passe à plus de trente mille. 

1961

Sulzer acquiert Swiss Locomotive et Machine Factory (SLM), Winterthur.

Locomotive avec un moteur diesel SulzerClick to zoom

Début du boom dans le secteur des gros moteurs diesel.

1945 et après

Après la Seconde Guerre Mondiale, une nouvelle phase de croissance commence, apportant une grande prospérité et une forte expansion des secteurs d'activité à l'étranger. Afin de répondre aux demandes de production croissantes, de plus en plus d'employés sont embauchés, en particulier dans le sud de l'Europe. 

Suite aux activités continues de construction sur le site de Oberwinterthur, les usines de fabrication sont triplées en vingt-cinq ans. La gamme de produits s'élargit, en particulier dans la construction de chaudières et de machines de textile.

La construction de maisons augmente rapidement dans les banlieues de Winterthur et les régions environnantes.

Les employés bénéficient de meilleures conditions de travail et de sécurité sociale. Le travail des femmes est promu pour les travaux d'usine légers.

La crise des années 1930 

1937

Avec la monté du totalitarisme en Europe et après une grève évitée de justesse chez Sulzer, un accord de paix industriel est signé. Les employeurs et les employés de l'industrie suisse des machines acceptent ainsi de négocier en toute bonne foi au lieu d'engager des actions militantes.

1930 à 1937

Suite à la récession mondiale, la production chute à moins de 40% et de nombreux employés perdent leur emploi.

Fondation et croissance 

1919

Sulzer initie le premier magazine régulièrement publié en interne en Suiss’e . Au même moment, le magazine technique client “Technische Rundschau Sulzer” (aujourd'hui “Sulzer Technical Review”) est lancé.

Revue technique (STR) (1919)Click to zoom

1914

La firme familiale est transformée en trois sociétés par actions, dont l'une d'elles est la compagnie actionnaire.

1909

Sulzer commence à construire des compresseurs.

1898

La coopération avec Rudolf Diesel mène au développement du premier moteur diesel Sulzer. Ce moteur remplace graduellement le moteur à vapeur, alors dominant à l'époque.

Moteur diesel SulzerClick to zoom

1890

Le premier comité des travailleurs’ en Suisse est fondé. 

1881

Sulzer ouvre une filiale à Ludwigshafen sur le Rhin (Allemagne). Elle s'épanouit, ainsi que la compagnie mère, à Winterthur.

Pendant les années qui suivent, des bureaux de vente sont ouverts à Milan, à Paris, au Caire, à Londres, à Moscou, à Bucarest, et à Kobe en 1914(Japon).

1880

Une nouvelle période de croissance commence : Sulzer connait un succès international, en particulier avec les moteurs à vapeur. Le nombre d'employés continue d'augmenter, atteignant trois mille à la fin du siècle.  

Moteurs à vapeur (1900)Click to zoom

Sulzer commence à fabriquer des machines réfrigérantes.

1872

Durant la phase initiale du plan d'hébergement social à grande échelle de Winterthur’, vingt-quatre appartements de location à faible coût pour les employés sont construits à Veltheim, Winterthur. La“Société pour la Construction de Logements Abordables” compte davantage d'immeubles et d'appartements, et les premières maisons privées pour employés voient le jour dans d'autres parties de Winterthur. (En 1989, la ville de Winterthur reçoit le Prix Wakker— une récompense de l'héritage culturel— pour ses quartiers résidentiels remarquablement entretenus.) 

1870

Pour garantir un approvisionnement adéquat de jeunes artisans qualifiés, Sulzer ouvre la première école de formation interne en Suisse, incluant des ateliers d'apprentissage. 

1867

Sulzer est couronné de succès lors de l'Exposition Universelle à Paris, et six ans plus tard à Vienne. 

Pour la première fois dans son histoire, Sulzer emploie plus d'un millier de travailleurs.

De vastes activités de construction sont menées au site original de Winterthur.

Aux alentours de 1860

Le premier bureau de vente à l'étranger est ouvert à Turin, Italie. 

1859

Le premier accord commercial de l'entreprise est conclut entre les frères Sulzer, d'où la séparation des activités de l'entreprise en divisions. L'esprit d'entreprise et la volonté de se diversifier mène à l'introduction de nouveaux produits (comme les moteurs à vapeur, et plus tard, les bateaux à vapeur) avec des méthodes de production industrielle plus efficaces. 

Bateau à vapeur "Suisse" (1890)Click to zoom

1845

Une “Association d'Assistance Maladie au Profit des Travailleurs d'Usine” est fondée. Il s'agit d'une première étape vers un régime d'assurance santé de l'entreprise. 

1839

Une nouvelle fonderie est bâtie et l'immeuble d'origine devient un atelier d'usinage. 

Le premier moteur à vapeur est installé à Winterthur et fait sensation.

Chaudière à vapeur (1841)Click to zoom

1836

Étant encore largement un établissement d'ateliers, l'entreprise emploie quarante ouvriers, travailleurs et apprentis, dont certains se voient octroyer une chambre et emménagent avec leurs familles. Bien que patriarcale, conformément avec son temps, la compagnie fait ses premiers pas vers une division du travail. 

1834

Grâce à un échange avec la ville de Winterthur, Johann Jakob Sulzer-Neuffert acquiert un site de 5000 m2 à Zürcherstrasse, et pose la première pierre de la “Sulzer Brothers Foundry, Winterthur”, connue de nos jours comme “l'immeuble 1834”. Ses deux fils, Johann Jakob et Salomon débutent la production de fonte. Ils fabriquent aussi des pompes incendie et autres, ainsi que de la machinerie textile. Plus tard ils mettront en place une entreprise d'installation de chauffage. 

Johann Jacob Sulzer- Hirzel (1806-1883) <br>Salomon Sulzer-Sulzer (1809-1869)Click to zoom

Switch to tab Documents

Documents

Technical Articles